Logo Facebook
Départ dans 156j 15h 52m 30s

THOMAS PARIS, vainqueur de la 28e édition du Grand Duc - Trail de Chartreuse !



- Paris Thomas
- 38 ans
- De Dijon
- Ingénieur de recherche en mécanique


Ce qui le caractérise :
La persévérance !

Retour avec Thomas Paris, qui a su accomplir une magnifique performance lors de la 28ème édition du Grand Duc - Trail de Chartreuse, en arrivant premier du parcours Grand Duc, le week-end du 24 & 25 juin 2017. Il a su accomplir à lui seul 80 km & 4500 D+ en seulement 8’59’’55.

TON EXPÉRIENCE GRAND DUC
"J'en garde le souvenir d'un week-end très convivial, entre amis, dans un très beau massif qu'est celui de la Chartreuse."

Était-ce une première participation ?

"Oui ! je n'avais jamais couru en Chartreuse, mais sur la proposition d'un ami qui s'est expatrié au Sappey, nous étions un petit groupe à courir ce week-end sur les différentes courses du Grand Duc. Je suis soutenu par Raidlight et c'était aussi l'occasion de courir sur ses terres."

Tu as d’ailleurs gagné cette épreuve, quelles ont été tes impressions tout au long de cette course ?

"J'en retiens une course bien maitrisée avec un départ plutôt tranquille dans le groupe des poursuivants. Thomas Cardin (Vainqueur du format court de l'édition précédente) est parti au coup de feu et personne n'a tenté de lui emboîter le pas ! Surtout pas moi qui démarre généralement mes courses en retrait. J'ai pu bien apprécier la première moitié du parcours en compagnie de Nicolas Prin (2ème au scratch). Les passages techniques de Charmant Som ont été les moments forts de cette première partie. J'ai ensuite essayé d'augmenter l'allure dans la longue descente vers Quaix sans espérer vraiment la victoire avec presque 15' de retard ! Au ravitaillement, j'ai été informé des écarts et j'ai compris que Thomas n'était surement pas au mieux. Je l'ai repris dans la belle montée de St Eynard, stoppé par des crampes. Nous avons terminé la montée ensemble mais m'a laissé partir par la suite.

Dans ce contexte de course, je n'avais pas trop de pression sur la seconde partie, la plus difficile d'ailleurs. J'avais l'envie de faire un bon temps et de passer sous les 9h. J'ai donc poussé pour garder un bon rythme dans la montée de Chamechaude sous une grosse chaleur, corsant les difficultés. "

Ci-dessous le plan de course de Thomas Paris :

Quel a été le moment le plus fort pour toi ?

"- Le sommet de Chamechaude est un incontournable du coin et on comprend pourquoi ! La montée est vraiment sympa et le passage sous le Chamechaude est un moment fort de la course !

- L'arrivée au Sappey avec les amis pour me féliciter aura bien sûr été un moment marquant de cette belle journée dans le massif !"

Quelles ont été tes impressions générales sur le Grand Duc - Trail de Chartreuse ?

"Le Grand Duc est un classique, l'organisation est donc bien rodée ! Les bénévoles sont présents, tout est bien ficelé et l'atmosphère est très conviviale.

Vous n'aurez pas de mauvaise surprise de ce côté-là en participant au Grand Duc. J'ai pu assister à la course enfant à mon arrivée avec la participation de plusieurs des nôtres et profiter des ostéo pour accélérer la récupération. Repas, suivi de notre relais féminin et farniente ont suivi en attendant les podiums sous un beau soleil."

Vas-tu revenir pour tenter de conserver ton titre ? Conseillerais-tu ce Trail aux autres coureurs ?

"Malheureusement, mon agenda personnel ne me permet pas d'être au départ de la 29e édition du Grand Duc afin d'y défendre mon titre, mais j'ai l'idée que le Champion de France espoir viendra, afin de prendre sa revanche...

Je conseille à tous de venir participer à cette épreuve, au coeur du massif de la Chartreuse et qui garantit un beau week-end trail! L'épreuve n'est pas à prendre à la légère et permet de bien préparer les échéances de l’été qui peuvent être plus longue."

Si tu devais décrire le Grand Duc en 3 mots, ce serait ?
- Un Classique
- Un beau massif
- Un beau week-end

Que conseillerais-tu à ceux qui rêvent de gagner le Grand Duc ?
"Difficile puisque le parcours change à chaque année, mais pour cette édition 2017, une bonne gestion de course était la clé puisque la seconde partie était la plus difficile. J'ai eu la chance d'être sur un rythme qui me convenait dans le groupe des poursuivants et donc de pouvoir accélérer sur la deuxième moitié de course sans subir la montée de Chamechaude et du Bec Charvet."

Le Grand Duc est une course de renom qui a su garder une atmosphère chaleureuse. J'en garde le souvenir d'un week-end très convivial, entre amis, dans un très beau massif qu'est celui de la Chartreuse.

TON EXPÉRIENCE TRAIL 
 
"J'ai débuté le trail sur le tard en 2010, après 25 ans dans le Handball dont environ 10 ans en National 3.
 
J'ai démarré progressivement. Les 2 premières saisons je m’étais inscrit sur des formats de 45 à 60 km en montagne, sans réellement d'objectif.
 
Durant les saisons de 2012 & 2013, j'ai commencé à avoir quelques réussites sur les trails locaux, ainsi que de bonnes places en montagne (top10 sur la 6000D, top30 pour France Gap). J’ai pu dans le même temps commencer à allonger la distance, en m’inscrivant à la CCC, édition 2012.
 
2014 & 2015 sont mes saisons les plus abouties avec 2 top15 aux Frances (Buis et Mont Dore), une victoire sur l'Eiger Trail E51, édition 2014, 7ème sur la TDS édition 2015 et une victoire sur la traversée Cham'Briancon 2015 pour une distance de 205km.

Durant la fin de saison 2015, première grosse blessure, une fracture de fatigue branche ischio pubienne met un coup de frein à ces bons résultats, 3 mois d'arrêt.

2016 & 2017 sont des saisons "tests" :

           - En 2016, j’ai fait le choix d’être présent sur des courses très techniques (ex : top5, top10, l'ELS2900) en parallèle de format plus classique où j’ai pu obtenir quelques bons résultats (top5 sur le Transju & 3ème au Trail Verbier St-Bernard).

            - En 2017, je tente une saison Ultra, avec des hauts et des bas, en m’inscrivant sur l'UTWT. Top40 difficile sur le MIUT 115km, top15 sur l'Eiger E101 mais également 2 abandons sur des distances plus longues comme l'UTMB (115km) et Javelina Jundred (130km)). En parallèle, j’ai accompli de bons résultats sur des formats plus classiques avec ma victoire sur le Grand Duc - Trail de Chartreuse et en terminant 6ème du Transju.

2018 ! Concernant cette année, j'espère faire une saison solide sur un format plus raisonnable (< 100 km) et en phase avec l'investissement que je peux mettre dans mon entrainement avec pour objectif : le Trail de Faverge (57km début Juillet), le Trail des 3pics (60km/4000D+ Pyrénées fin Juillet), UT4M Challenge (auquel je participe grâce à ma victoire sur le Grand Duc, 4x40km mi Août), la CCC (100km fin Août) et peut-être une autre fin Octobre"